Repousser l'âge de l'admissibilité de la SV et du SRG n'est pas de genre neutre

Please chip in to support rabble's election 2019 coverage. Support rabble.ca today for as little as $1 per month!

La Sécurité de la vieillesse (SV) et le Supplément de revenu garanti (SRG) sont les seuls revenus pour beaucoup de femmes où elles sont garanties de recevoir le même montant que les hommes, quelle que soit leur histoire en tant que main-d'œuvre. La proportion du revenu remplacé par le SV et le SRG est beaucoup plus élevée pour les femmes et les personnes âgées à faible revenu, environ 70 pour cent pour ceux dont le revenu individuel est de moins de 15,000 $. Pour les femmes entre les âges de 65 et 69 ans, la SV et le SRG viennent réduire la pauvreté de 21 points du pourcentage. Pour les hommes du même âge, c'est 15 points du pourcentage. Donc, il est clair que repousser l'âge de la SV et du SRG n'est pas de genre neutre.

La SV et le SRG réduisent d'environ 30 pour cent à environ 12 pour cent le taux de faible revenu (plus pour les femmes que pour les hommes).

Repousser l'âge d'admissibilité à la SV/SRG de 65 à 67 ans signifierait que les aînés qui sont bénéficiaires des programmes provinciaux, de l'aide sociale et d'invalidité, ne travaillant pas et à faible revenu, devront attendre encore deux ans pour la transition vers le programme de la SV / SRG; augmentant ainsi les coûts de l'aide sociale pour les gouvernements provinciaux. Les provinces devront également payer plus cher pour fournir des médicaments et des services essentiels aux aînés à faible revenu qui sont incapables de payer de leur propre chef.

La modification de l'âge d'éligibilité à 67 ans, signifierait que 35 pour cent des bénéficiaires de la SV qui auraient droit au SRG à 65 ans -- surtout des femmes -- perdrait ces avantages. Pour les personnes âgées admissibles à ce montant maximum (projeté à 320,000 en 2012, en majorité des femmes) la perte de deux années complètes de prestations représenterait plus de 30,000 $.

Les travailleurs les plus dépendants du revenu de la SV/SRG, qui sont les femmes, les travailleurs handicapés, les personnes dans des résidences à revenu modéré, celles à faible  revenu ainsi que celles au chômage de longue durée seront les plus touchés.

De plus, dans certaines provinces, les aînés à faible revenu âgés de 65 et 66 ans pourraient perdre leur admissibilité à d'autres suppléments provinciaux qui sont liés à l'admissibilité au SRG. Par exemple, en Colombie-Britannique, les personnes âgées, bénéficiaires de la SV/du SRG perdront un supplément de revenu de 49,30 $, plus un rabais sur les laissez-passer d'autobus et peut-être une réduction de l'impôt foncier. Un autre exemple, au Québec, la ministre de l'Emploi, Julie Boulet, a déclaré à Radio Canada, en février 2012, que la hausse de l'âge pour les pensions coûterait à la province « des dizaines de millions de dollars » en prestations d'aide sociale aux aînés à faible revenu âgés de 65 et 67 ans.

Le Premier ministre, Stephen Harper et divers députés et représentants du gouvernement ont tenté de justifier les réductions proposées au programme de la SV/SRG en faisant valoir que la retraite de la génération du baby-boomer et l'augmentation correspondante du coût en dollar nominal de la SV et du SRG ne sont pas durables. Il n'existe aucune preuve pour valider cet argument. Il est à noter que Kevin Page, le Directeur parlementaire du budget, a déclaré que dans le futur, la SV est abordable sans modifications. L'Association des syndicalistes retraités du Canada (ASRC) exhorte les canadiens et canadiennes à rejeter les modifications proposées par le gouvernement Harper à la SV/SRG et à lutter pour l'amélioration de la sécurité des retraites pour tous.

Article publié en anglais, le 9 septembre 2012 dans rabble.ca.

Retiree matters est une chronique mensuelle, rédigée par les membres de l'Association des syndicalistes à la retraite du Canada (ASRC), qui explore les dossiers touchant les retraités, les personnes âgées, leurs familles et leur communauté. ASRC agit en tant qu'organisme de défense afin d'assurer que les préoccupations des syndicalistes à la retraite et des personnes âgées sont entendues à travers le Canada.

Louisette Hinton est membre hors-cadre de l'exécutif, responsable du dossier des femmes pour l'Association des syndicalistes à la retraite du Canada (ASRC).

Diane Wood est Présidente de la Fédération des membres syndiquées de la Colombie-Britannique (BC FORUM), une affiliation de COSCO, et représentante sur l'exécutif de l'ASRC.

Related Items

Thank you for reading this story…

More people are reading rabble.ca than ever and unlike many news organizations, we have never put up a paywall – at rabble we’ve always believed in making our reporting and analysis free to all, while striving to make it sustainable as well. Media isn’t free to produce. rabble’s total budget is likely less than what big corporate media spend on photocopying (we kid you not!) and we do not have any major foundation, sponsor or angel investor. Our main supporters are people and organizations -- like you. This is why we need your help. You are what keep us sustainable.

rabble.ca has staked its existence on you. We live or die on community support -- your support! We get hundreds of thousands of visitors and we believe in them. We believe in you. We believe people will put in what they can for the greater good. We call that sustainable.

So what is the easy answer for us? Depend on a community of visitors who care passionately about media that amplifies the voices of people struggling for change and justice. It really is that simple. When the people who visit rabble care enough to contribute a bit then it works for everyone.

And so we’re asking you if you could make a donation, right now, to help us carry forward on our mission. Make a donation today.

Comments

We welcome your comments! rabble.ca embraces a pro-human rights, pro-feminist, anti-racist, queer-positive, anti-imperialist and pro-labour stance, and encourages discussions which develop progressive thought. Our full comment policy can be found here. Learn more about Disqus on rabble.ca and your privacy here. Please keep in mind:

Do

  • Tell the truth and avoid rumours.
  • Add context and background.
  • Report typos and logical fallacies.
  • Be respectful.
  • Respect copyright - link to articles.
  • Stay focused. Bring in-depth commentary to our discussion forum, babble.

Don't

  • Use oppressive/offensive language.
  • Libel or defame.
  • Bully or troll.
  • Post spam.
  • Engage trolls. Flag suspect activity instead.